USA – Assassinat de Martin Luther King


Bonjour lectrices & lecteurs du monde, aujourd’hui je vais parler d’un homme qui a marqué l’histoire.
Principaux meneurs du mouvement américain des droits civiques aux États-Unis et prix Nobel de la Paix, le pasteur Martin Luther King est assassiné au lieu dit Lorraine Motel de Menphis dans le Tenessee le 04 avril 1968.
Martin Luther King est transporté à l’hôpital Saint-Joseph de la ville, où sa mort est prononcée.

Accusé du crime, James Earl Ray, fugitif du pénitencier d’État du Missouri situé à Jefferson City dans le Missouri  est arrêté le  à l’aéroport de Londres-Heathrow. Extradé vers les États-Unis, il est accusé du crime.
Le , Ray plaide coupable et est condamné à 99 ans de prison dans le Tennessee. Plus tard, Ray fait de nombreuses tentatives pour retirer ses aveux et demande à être jugé devant un jury, sans succès. Il meurt en prison le .

Personnellement je pense comme la famille King et beaucoup d’autres qui estiment que l’assassinat est le fruit d’une conspiration impliquant le gouvernement des États-Unis comme le prétend Loyd Jowers en 1993 et que Ray n’était qu’un bouc émissaire.
En 1999, la famille King intente un procès pour homicide contre Jowers pour la somme de 10 millions de dollars. Au cours du procès, des preuves alléguant d’une conspiration sont présentées. Des organismes gouvernementaux accusés ne peuvent pas se défendre car ils ne sont pas désignés comme défendeurs. Le jury conclut que Jowers et “d’autres” faisaient partie d’un complot visant à tuer King.

Il faut comprendre que dans les années 1950 et 1960, Martin Luther King, pasteur baptiste afro-américain et militant non violent est le principal responsable du mouvement afro-américain des droits civiques.
Il organise et dirige des actions telles que le boycott des bus de Montgomery pour défendre le doit de vote, la déségrégation et l’emploi des minorités éthniques.
Il prononce un discours célèbre le 28 août 1963 devant le Lincoln Memorial à Washington  durant la marche pour l’emploi et la liberté : “Ihave a dream”.
Il est soutenu par le président des États-Unis John Fitzgerald Kennedy dans la lutte contre la ségrégation raciale aux États-Unis : la plupart de ces droits seront promus par le «”Civil Rights Act” et le “Voting Rights Act” sous la présidence de Lyndon B.Johnson.

Martin Luther King est connu pour son utilisation de la non violence et de la désobéissance civile. Il devient le plus jeune lauréat du prix Nobel de la paix en 1964 pour sa lutte non-violente contre la ségrégation raciale et pour la paix.
Il commence alors une campagne contre la guerre du Viêt Nam et la pauvreté, qui prend fin en 1968 avec son assassinat. En raison de cette importance dans le mouvement des droits civiques, il a reçu des menaces de mort fréquentes. Il fait face au danger de mort et fait de cette reconnaissance une part de sa philosophie. Il a déclaré que le meurtre ne pouvait pas arrêter la lutte pour l’égalité des droits civiques.

Fin mars 1968, Martin Luther King se déplace à Memphis dans le Tennessee pour soutenir les éboueurs noirs locaux qui sont en grève depuis le afin d’obtenir un meilleur salaire et un meilleur traitement. Les afro-américains étaient payés 1,70 dollar de l’heure et n’étaient pas payés quand ils ne pouvaient pas travailler pour raison climatique, contrairement aux travailleurs blancs. Des violences éclatent autour des marches pacifiques, un jeune Afro-Américain est tué.

Le , au Mason Temple (Church of God in Christ, Inc. – siège mondial), Martin Luther fait le discours prophétique « I’ve Been to the Mountaintop » (« J’ai été au sommet de la montagne ») devant une foule euphorique : « Ce n’est pas vraiment important ce qui arrive maintenant… Certains ont commencé à […] parler des menaces qui se profilaient. Qu’est-ce qui pourrait m’arriver de la part d’un de nos frères blancs malades…
Comme tout le monde, j’aimerais vivre une longue vie. La longévité est importante mais je ne suis pas concerné par ça maintenant. Je veux juste accomplir la volonté de Dieu. Et il m’a 
autorisé à grimper sur la montagne ! Et j’ai regardé autour de moi, et j’ai vu la terre promise. Je n’irai peut-être pas là-bas avec vous. Mais je veux que vous sachiez ce soir, que nous, comme peuple, atteindrons la terre promise. Et je suis si heureux ce soir. Je n’ai aucune crainte. Je n’ai peur d’aucun homme. Mes yeux ont vu la gloire de la venue du Seigneur ! »
Le  à 18 h 1, alors qu’il se trouve sur le balcon du Lorraine Motel à Memphis Martin Luther King est assassiné par balle au moyen d’une carabine Remington Model 760 Entendant les coups de feu, ses amis qui se trouvaient à l’intérieur de la chambre du motel, accourent aussitôt sur le balcon et trouvent Martin Luther King abattu d’une balle dans la gorge. Ses dernières paroles sont pour le musicien Ben Branch qui devait se produire ce soir-là lors d’une réunion publique à laquelle assistait Martin Luther King.
Je parlerais la prochaine fois de ce qu’à engendrer l’assassinat de ce grand homme.
Ce sera donc tout pour aujourd’hui, et je ne sais quand je ne serais là puisque je me fais opérer d’un rein cet après-midi.
Je vous abandonne et je vous retrouve dans quelques jours, en attendant, je vous souhaite une agréable journée de mardi  remplie de sérénité.
Les images posées sur cet article ne sont pas ma propriété ni celles du site.
Paola

A propos Paola

Mon pseudo "Kaki Sainte Anne" Ecrivaine, mais je suis Béatrice Vasseur et je signe tous mes articles ici sous le nom de "Paola"
Ce contenu a été publié dans Les Mots de Paula, Monde, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire